La petite histoire

« 10 séances vous sentez la différence, 20 séances vous voyez la différence, 30 séances un corps tout neuf. » Joseph Hubertus Pilates.

Le réformer Joseph Pilates

Joseph  Pilates (1880-1967), atteint de rachitisme, d’asthme et de rhumatismes articulaires, réalise vite que la santé mentale et physique sont liées.
Il s’intéresse au yoga et aux arts martiaux. Il intègre ces pratiques à des activités corporelles occidentales telles que la gymnastique ou la boxe. Il est persuadé qu’une mauvaise posture, une respiration incorrecte et des exercices ignorant les muscles posturaux sont des éléments qui participent de façon déterminante à une santé fragile. Au total sa méthode qu’il nommera « contrology » comporte plus de 500 exercices. Ce n’est qu’après sa mort, qu’on lui donnera le nom de son créateur.

La Méthode Pilates

Les 6 principes fondamentaux  et les bienfaits
du Pilates

  • Centrage : Vous renforcez les muscles profonds des abdominaux des hanches et du thorax, le plancher pelvien et cette force se diffuse jusqu’aux extrémités. Vous rééquilibrez les chaînes musculaires.
  • Concentration : Elle vous permet de développer votre conscience neuromusculaire.
  • Respiration : la technique respiratoire vous garantit une meilleure oxygénation du sang et des muscles. Elle contribue à améliorer la circulation et diminue le stress.
  • Maîtrise : vous ressentez les effets du mouvement, vous évitez les tensions et améliorez  le rendement musculaire. Vous corrigez et améliorez votre posture en raffermissant et en tonifiant les muscles : les épaules voutées et la tête  se redressent, la colonne vertébrale s’allonge.
  • Précision : Vous affinez l’exécution du mouvement en apprenant à différencier les muscles  stabilisateurs des muscles moteurs. Vous gérez mieux les mouvements du quotidien.
  • Fluidité : Vous soulagez les douleurs du dos et des articulations et les pubalgies. Vous retrouvez de l’aisance, de la souplesse, et la liberté de mouvement ; vous développez un corps harmonieux.

Avec le Pilates vous luttez mieux contre la progression des scolioses. Le Pilates est conseillé aussi pour les personnes souffrant de hernie discale, lombalgies, tendinites, spondylarthrite ankylosante, diabète… Avec l’accord de votre médecin traitant dans tous les cas.

Contre-indications absolues :

  • Artérite
  • Pour les femmes enceintes, ne pas pratiquer le Pilates en cas de :
    • malaise
    • gonflement marqué des pieds et des mains
    • contractions excessives après entraînement
    • douleurs abdominales
    • fatigue et essoufflement important
    • nausées, vomissements
    • Hypertension